10 choses à faire absolument à Marrakech

Comme au temps des caravanes où Marrakech était déjà cette halte exotique, entre montagnes, désert et océan, la ville continue de dévoiler ses charmes...

Voici notre liste, forcément subjective, des incontournables de la ville ocre:

1 - Place Jemaa-El-Fna

Coeur de la Médina, la Place Jemaa-El-Fna, comme le désert ne s'explique pas, elle se vit ! Etals de jus d'orange et de fruits secs soigneusement présentés, charmeurs de serpents qui vous invitent à la photo immanquable de même que les montreurs de singes, les porteurs d'eau et leurs costumes traditionnels, les acrobates, les danseurs Gnawa qui aux rythmes des tours de tête font tourner le petit pompon de leur coiffe, les danseuses orientales travestis, les tatoueuses au henné et aux dessins raffinés, les conteurs, ces petits vendeurs à la sauvette du tout petit dernier gadget... Les herboristes, marchands de remèdes de sorciers en tous genres...Les terrasses des cafés qui surplombent la place et où il est agréable de se poser pour s’imprégner totalement de l’atmosphère au son des "Mizmars" ce petit instrument typique des charmeurs de serpents...
La place Jemaa-El-Fna, le départ de nombreuses calèches et le point de départ de nombreux souks à travers les ruelles étroites de la Médina.

2 - La Koutoubia

L’un des plus anciens monuments de Marrakech, la Mosquée de la Koutoubia érigée peu après la fondation de la ville au XIIe siècle reste le monument le plus imposant et le plus visible à Marrakech, son minaret domine à 70 mètres de hauteur. Son accès n’est pas autorisé aux non-musulmans, seuls les jardins sont ouverts à tous. La Koutoubia, dont le “Minbar” (l’escalier sur lequel prêche le Muezzin dans une mosquée) le plus ancien dont les marqueteries ont été récemment rénovées est visible au Palais Badi.

Des fouilles archéologiques Marocaines à proximité de la Koutoubia ont révélées des restes des ruines d’une mosquée Almohade estimée à 1147 on peut distinguer les bases de colonnes d’une salle de prière. Sont laissés également à la vue devant la Koutoubia, deux puits qui montrent les vestiges d’une forteresse construite par les Almoravides et détruite par les Almohades. Il est aussi la tombe blanche de Lalla Zohra la fille d'un esclave qui, dit-on, transforme une colombe chaque nuit. Enfin, juste au nord de la Mosquée, dans un Mausolée délabré, est la tombe de Youssef Ben Tachfine chef de la tribu des Almoravides, et fondateur de Marrakech.
De jour comme de nuit, la Koutoubia prône majestueusement sur Marrakech.

3 - Les Souks de Marrakech

Le commerce depuis longtemps tient toute sa place à Marrakech, les caravanes d’antan en sont une preuve irréfutable. Les souks, véritable labyrinthe à travers de très étroites ruelles dont certaines partent depuis la Place Jemaa-El-Fna, s’étendent à toute la Médina... Univers de couleurs, de senteurs, de la découvertes de l’artisanat et où la négociation s’impose avant d’acheter. Etre invité au “plaisir des yeux” et pour tout achat qui se précise goûter au tabouret “Casse la fatigue”... Rue Semarine, Souk El Kebir, Souk des Babouches, Souk des Tapis, Souk des Teinturiers, Souk des Ferronniers, Fondouks, Souk El Khemis,Souk El Bab Salaam, place Rahba Kedima...

Peur de vous perdre dans les souks ? La plupart des commerçants vous remettront sur le droit chemin... Petite astuce, plus vous vous enfoncerez dans la médina et plus vous pourrez faire de bonnes affaires !

4 - Tour des remparts en calèche

Ville fortifiée au XIe siècle, Marrakech possède depuis des remparts percés de portes historiques comme Bab Agnaou, Bab Doukkala ou Bab El Khemis. Le tour des remparts forme un circuit de 10 kilomètres dotés de quelques 200 tours et d’une vingtaine de portes. Il est possible de trouver aisément des calèches sur la place Jemâa el Fna. Attention, les tarifs doivent être affichés dans la calèche. Ils sont fixes. N’acceptez pas de négocier, le prix final sera au dessus du prix contractuel.

5 - Médersa Ben Youssef

Construite au coeur de la Médina dans un des plus vieux quartiers de Marrakech, la Médersa Ben Youssef est une ancienne école coranique qui présente de merveilleuses décorations et tout l‘art marocain entre zellige aux motifs floraux, plafonds et portes peints, bois et stucs sculptés. Construite par le Sultan Saâdien Moulay Abdellah vers 1565, la Médersa fut reconstruite au XVIe siècle.

6 - Jardin Majorelle

Héritage laissé par le peintre français Jacques Majorelle qui, en 1924 créé ce jardin botanique tout autour de son studio, le jardin ouvre au public dès 1947. A la mort du peintre connu aussi pour la couleur Majorelle, ce bleu si particulier qui orne encore ce magnifique jardin, les lieux sont laissés à l’abandon jusqu’en 1980, date à laquelle le grand couturier français Yves Saint-Laurent et son ami Pierre Bergé rachètent la propriété. Le jardin compte aujourd’hui la Stèle du défunt Yves Saint-Laurent. Amoureux de beaux jardins, de plantes cactées, le jardin Majorelle compte également à l’intérieur un musée Berbère une visite supplémentaire si vous le désirez.

7 - Balade en dromadaire dans la palmeraie

Pour de nombreux visiteurs de Marrakech, la Palmeraie rime avec une végétation opulente et de superbes habitations. La visite peut être décevante si on se contente de rester sur le circuit de la palmeraie. Pour avoir un réel avant-goût de la palmeraie, rien de tel qu’une balade en dromadaire sur des pistes en dehors des chemins habituels. Pour ce faire, il est nécessaire soit de négocier longuement avec les chameliers le long de la route (comptez 200 à 300 DH pour une demi-heure et par dromadaire) ou de s’assurer les services d’une entreprise spécialisée. Précisez bien le temps désiré et le fait que vous souhaitez vous enfoncer dans la palmeraie. Sinon, votre balade risque de vite se transformer en tour d’un ou deux palmiers.

8 - Randonnée aux pieds du Jbel Toubkal

Point culminant du Haut Atlas et plus haut sommet d’Afrique du Nord, le Jbel Toubkal domine la vallée de Marrakech du haut de son sommet à 4167 mètres. S’il est fortement déconseillé de s’attaquer à ce sommet de haute montagne sans guide et sans entraînement, il est possible le temps d’une journée de faire une agréable randonnées sur les sentiers dominant le village d’Imlil qui constituent le départ des treks à destination du Toubkal. Munis de chaussures de marches, d’une réserve d’eau et de nourriture, cette randonnée le long d’un torrent de montagne vous fera traverser des villages berbères et vous permettra d’avoir un superbe point de vue sur la vallée d’Imlil.

9 - Circuit 4x4 vers la vallée de l’Ourika, Oukaimeden et Imlil

La vallée de l’Ourika est une destination nature particulièrement prisée des organisateurs de voyages. Située à moins de 40 Km de Marrakech, elle s’étend sur une trentaine de kilomètres le long de l’oued Ourika. Si la découverte de la vallée est particulièrement agréable, nous recommandons toutefois un autre itinéraire beaucoup plus spectaculaire mais praticable qu’en 4x4 et après la fonte des neiges. Après avoir traversé une partie de la vallée de l’Ourika, le circuit prend la route à destination de la station de Ski de l’Oukaimeden puis une piste qui relie la station au village d’Imlil. Il permet de profiter de paysages alpins extraordinaires tout en dominant la vallée de Marrakech. Sentiments “maître du monde” garantis

10 - Dîner aux chandelles dans un Riad romantique

Encore mieux que de dormir dans un Riad, nous vous conseillons de réserver un dîner dans un des restaurants réputés de la Médina installé dans une maison traditionnelle. Différents lieux se distinguent des autres pour la qualité de leur cuisine et la beauté de leur cadre. Parmi les nombreux restaurants riads de la Médina, nous avons une préférence pour les établissements suivants : le Gastro MK, le Pepenero, le Riad Monceau et le Fondouk.

Que vous ayez décidé de venir à Marrakech dans le cadre d'un voyage organisé, d'un citytrips ou lors d'une escapade individuelle, vous pourrez très certainement découvrir l'ensemble de nos incontournables !

Pin It on Pinterest

Share This