Bab Agnaou

Considérée comme l’une des plus importantes porte de la médina de Marrakech, Bab Agnaou a été construite au XIIIe siècle par les Almohades afin de protéger l’accès au quartier administratif et militaire de la Kasbah.

Egalement appelée la “porte du bélier”, Bab Agnaou est composée de quatre arcs et autour des arcs est une frise qui stipule un verset du coran écrit en écriture coufique. Cette particularité est une des singularité de cette porte de Marrakech. L’écriture coufique est en effet une calligraphie arabe qui fût développée dans la ville de “Koufa” en Irak aux alentours du Xe siècle. Le coufique est l’une des écritures les plus anciennes de la calligraphie arabe. Cette caligraphie descend directement du siriaque, une langue écrite fort ancienne qui avant cours au début du début de l’ère chrétienne. Le style géométrique du coufique se prête parfaitement à un traitement architectural et confère à cette porte, “Bab” en Arabe signifie “porte”, un intérêt particulier.

Bab-Agnaou-marrakechOeuvre décorative et monument de l’architecture militaire, le rôle défensif de Bab Agnaou se retrouve dans sa localisation décallée par rapport à la principale artère commerçante du quartier de la Kasbah qu’elle desservait pourtant.

Un ensemble de qualité qui permettent à notre sens à Bab Agnaou de figurer sur le podium des portes de Marrakech les plus spectaculaires à voir.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This