La fontaine Mouassine

Construite selon les plans d'une fontaine Almoravide, la fontaine Mouassine est la plus grande de Marrakech.

Anciennement ce quartier était celui de la communauté juive. Afin de le réhabiliter, le sultan saâdien Abdallah Al-Ghalib Billah ordonne la construction d’un vaste complexe religieux et socioculturel. L’ensemble est bâti d’un seul jet entre le 31 août 1562 et le 21 août 1563. Il comprend une mosquée à prône, un hammam, une bibliothèque, une medersa (supplantée plus tard par une école coranique ou msid), des latrines et bien sûr une fontaine. Cette dernière est de plan rectangulaire et mesure 18m10 de longueur et 4m70 de profondeur. Bâtie d’après le prototype de la fontaine de l’Almoravide Ali Ben Youssef du XII ème siècle (voir plus loin), elle offre trois grande baies ouvertes et se compose de trois bassins abreuvoirs ainsi que d’une fontaine murale. Deux bassins étaient réservés aux animaux comme abreuvoirs, celui du centre étant un réservoir d’eau. La fontaine proprement dite était réservée aux humains.

Aujourd’hui les bassins ne sont plus et sous les arcades seules trônent quelques mobylettes. Un robinet laisse toujours couler l’eau tandis que l’ensemble du bâtiment est ceint d’une clôture depuis 1981. Celle-ci accueille de temps en temps des expositions de peintures.

D’un point de vue architectural, la façade de la fontaine est coiffée par une corniche en plâtre, probablement tardive. Le bassin réservé aux humains est, quant à lui, coiffé d’un élégant auvent de bois de cèdre sculpté et peint, haut de 1m96 et surmonté de tuiles vertes vernies. Sur le mur intérieur, on peut y lire un verset du Coran en écriture coufique. Le reste de la décoration, sur plâtre et bois, se compose de calligraphies en caractères cursifs ou coufiques, de décors floraux, de consoles à muqarnas (stalactites), d’arcatures, de frises, de colonnettes, de corbeaux, etc.

Cette fontaine historique de Marrakech fut restaurée en 1992.

En images

Pin It on Pinterest

Share This