La fontaine de la Qoubba Almoravides

La fontaine de la Qoubba n’a pas encore eu le droit à une rénovation et il n’en subsiste que des ruines. Mais ne boudons pas notre chance parce qu’avant 1955 elle était enterrée! C’est une des premières fontaines de Marrakech, et c’est désormais la plus ancienne qui nous ai donné d‘admirer. La Qoubba était avant tout le lieu des ablutions pour la mosquée Ben Youssef. Elle constituait également le centre hydraulique du Marrakech de l‘époque. En plus d’un bassin aux ablations, celle-ci comprenait une citerne, des latrines et la fontaine. L’édifice est une commande de l’Emir Ali Ben Youssef, deuxième des Almoravides, tout comme la mosquée qui a gardée son nom. La Qoubba remonte donc au début du XII ème siècle, c’est à dire aux origines de la ville. C’est afin de l’alimenter que le système des Khettarras a été mis en place.

Le plan barlong de la fontaine a servi de modèle pour la fontaine Mouassine. En revanche la fontaine ne comptait que trois compartiments, ouverts par trois arcs outrepassés. Deux arcades de même type divisaient l’intérieur tandis que la couverture en voûte était réalisée à partir de pierres de Guéliz. La fontaine disposait de cinq auges : une par compartiment et les deux autres collées aux façades extérieures de la fontaine. Ces deux dernières servaient d’abreuvoir aux montures et autres animaux, tout comme l’un des bassins intérieurs. Les auges communiquaient entre elles par des conduits et étaient reliées à la citerne de la Qoubba. Des petits orifices en bronze dans les murs en sont encore la preuve.

Pin It on Pinterest

Share This