Les remparts de Marrakech

Les 19km de remparts de Marrakech sont désormais coupés par 22 portes. Ces portes sont le témoignage de l’évolution au cours des siècles de la superficie de la ville. Les plus anciennes Bab er Robb ou Bad Agnaou sont un témoignage de l’art architectural Almohade alors que d’autres ont été construites plus récemment.

L’intérêt architectural et historique de ces différentes portes est variable. Ainsi Bab Agnaou servait de porte d’entrée à la Kasbah et avait une réelle utilité défensive comme en témoigne son passage en S. Bab el Robb, anciennement appelée Bab Neffis du nom de la confiture d’abricot qui fut fabriqué à proximité, a semble-t-il pour sa part toujours eu une vocation plus décorative que défensive.
remparts de marrakech
L’étymologie de leur nom illustre la richesse culturelle du Maroc mais est aussi souvent un témoignage de l’importance de certaines activités artisanales et administratives ou de certaines régions. Bab Fès s’ouvrait ainsi vers la cité impériale mais a été renommée Bab El Khemis, le nom du marché qui se tient à proximité. Bab Doukkala, Bab Aylen, Bab Yintan, Bab Ahmar ou Bab Massufa portent les noms de tribus.

Pin It on Pinterest

Share This