Sign in / Join

Musée Dar Si Said

Le musée Dar Si Said a pour vocation principale de retracer la mise en valeur du bois dans les arts décoratifs et religieux marocains. Ce regard poussé sur l’une des filière de l’artisanat sud marocain rend la visite de ce lieu passionnant pour certains et rébarbatif pour d’autres.

Les personnes qui manquent d’intérêt pour ce travail artisanal pourront toutefois apprécier la splendeur de la décoration hispano-mauresque du palais, qui ne laisse personne indifférent. On pourra notamment se concentrer sur la finesse du travail réalisé sur les portes en bois exposées au petit riad. L’interminable décoration de la grande salle à l’étage du grand riad est particulièrement spectaculaire et va jusqu’à donner une impression de vertige….

Le musée est structuré en fonction de la destination des pièces. La collection se décline donc en salles spécialisées sur le mobilier liturgique, les pièces d’architectures et leur décoration, les outils et bien entendu le mobilier. Si certaines pièces exposées éblouissent par leurs décorations, la finesse de leurs sculptures et leur créativité, de nombreuses autres semblent être présentées dans l’unique but de constituer des arguments visuels à la diversité de l’utilisation traditionnelle du bois au Maroc. Cet avis ne sera toutefois très certainement pas partagé par un passionné du sujet, il trouvera au contraire que chaque pièce apporte un indice nouveau sur la capacité et la créativité dont faisaient preuve ébénistes, menuisiers, et artistes marocains…

Un palais devenu musée

Dar Si Said est une grande demeure palatiale construite dans la deuxième moitié du XIX ème siècle sur l'initiative de Si Saïd B. Moussa. Celui-ci exerçait alors la fonction de ministre de la guerre sous la régence de son frère Ba Hmad, grand vizir de Moulay Abdelaziz (1894-1908). Depuis 1957, seule une moitié de l’édifice est ouvert au public et utilisée comme musée. Malgré cette restriction, le musée s’étend toujours sur plus de 2 000 m2 autours de deux riads et restitue toujours une partie de sa splendeur passée du palais dans une déconcertante austérité.

Le palais Dar Si Said a trouvé sa nouvelle affectation en 1930. A cette date, les lieux accueillirent leur première exposition et devinrent le musée d’art ancien de marrakech. L’administration coloniale française y greffa en même temps les bureaux du service des Arts Indigènes et des ateliers d’artisans. Entre 1978-1980, ce dernier a fait l'objet d'une importante campagne de restauration et de réaménagement. Désormais les pièces exhibées témoignent de la fécondité de l’artisanat sur bois au Maroc méridionale.

Les collections

L'essentiel des collections provient provient de Marrakech et des provinces du sud, du Tensift, du Sous, du Haut Atlas, de l'Anti Atlas, du Bani, du Tafilalet en particulier. Il s'agit pour l’essentiel d'ensembles homogènes de boiseries mais l’on trouve également des bijoux, des poteries et céramiques, des armes, des tapis et tissages et quelques pièces archéologiques.

Pin It on Pinterest

Share This